(LaVieImmo.com) – Les députés ont adopté mercredi en commission l’une des mesures phares du budget 2018, la suppression sur trois ans de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, en dépit des craintes exprimées à droite et à gauche sur la compensation pour les communes. D’ici à la séance, la majorité, Nouvelle gauche et les Constructifs LR-UDI sont convenus de se mettre d’accord sur la demande au gouvernement d’un rapport d’évaluation sur l’application de la compensation par l’État pour les communes et intercommunalités, dont les recettes proviennent actuellement à 36% de la taxe d’habitation. La réforme de la taxe d’habitation débutera par une première baisse de 30% en 2018 puis de 65% en 2019. Cela représentera un coût de trois milliards d’euros l’an prochain, puis 6,6 milliards d’euros, et 10,1 milliards en 2020.

Alors que la majorité a défendu « une hausse du pouvoir d’achat » et « la suppression d’une taxe injuste », Les Républicains ont dénoncé « une mise sous tutelle des collectivités », soulignant que « l’État ne va compenser les pertes que dans la limite des taux votés en 2017 ». « Cela pose un problème d’équité puisque dans certaines communes modestes, seule une toute petite minorité des contribuables payera la taxe d’habitation.

...****

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/La-Vie-Immo -

- Catégorie - La Vie iMMO.com

_______________________________

PUBLiCiTÉ

Translate »